Restauration

La réalisation d'un projet de restauration s'effectue en 5 grandes étapes :

1. Le choix du projet :

Le curateur de chaque département (ex : antiquités classiques, Egypte etc..) propose un projet de restauration à la direction des musées. Celle-ci organise une réunion avec le curateur, la comptabilité, le laboratoire scientifique et le laboratoire concerné par la restauration (il en existe 6 : peinture, papier, textile, marbre, métal et céramique, bois). Après avoir établi le coût de la restauration et avoir reçu la confirmation du laboratoire concerné, le projet est transmis à l'Association pour être inclus dans le Wishbook. La Direction des musées conserve la faculté, en cas de besoin de restaurations urgent ou inattendu, de proposer à l'Association des projets supplémentaires, qui ne seront donc pas inclus dans le Wishbook.


2. La préparation du Wishbook

Le curateur transmet alors à l'Association la notice historique de l'objet ou du lieu à restaurer. Le département des archives photographiques se charge de fournir les illustrations. L'Association édite et imprime le Wishbook. Elle informe les chapitres locaux de sa mise en ligne.


3. L'adoption d'un projet par un des chapitres locaux

Le chapitre, ou un de ses membres à titre personnel, adopte un projet. Le chapitre envoie une lettre au Directeur général de l'Association au Vatican, pour l'informer du choix du projet et s'engager à le financer selon un calendrier pré-établi. Après avoir reçu l'accord du Directeur, le chapitre effectue un virement. Si le montant du projet est inférieur à 10 000 eur, la somme est généralement envoyée en une seule fois. Pour des projets plus onéreux, la moitié ou le tiers du montant final suffisent pour débuter les travaux.


4. La restauration

Le laboratoire concerné par la restauration désigne un chef de projet et établit le calendrier des travaux. Une réunion préparatoire est organisée, à laquelle participent le Directeur des Musées, un représentant du laboratoire de recherches, le directeur du laboratoire en charge de la restauration, le ou les restaurateurs qui vont conduire le projet, et un représentant de l'administration. Le plan des travaux est présenté, discuté et approuvé.
Pendant le déroulement des travaux, le Président du Chapitre qui a financé le projet reçoit régulièrement des informations sur l'avancement du processus.


5. L'après-restauration

Quand la restauration est terminée, le curateur et les restaurateurs rédigent un rapport, qui doit être approuvé par le délégué scientifique et le directeur des Musées du Vatican. Le rapport est ensuite transmis à l'Association, qui le traduit de l'italien vers l'anglais et l'envoie au chapitre donateur. Le dossier comprend des photos de l'objet, sa localisation, une note historique et le détail du déroulement de la restauration. Si l'objet est exposé, une plaque gravée lui est adjointe, pour indiquer le nom du ou des donateurs. Enfin, le dossier comporte un rapport financier. Si une partie des fonds versés n'a pas été utilisée, le donateur est invité à indiquer à quel autre projet il les destine.
L'objet restauré est ensuite exposé ou entreposé. Les curateurs et le directeur des Musées prennent la décision finale. Plusieurs éléments influencent l'emplacement où l'objet sera affecté : la place disponible, les expositions, les demandes de la maison pontificale, les demandes des cardinaux, des évêques et des nonces apostoliques pour leurs lieux d'habitation et leur bureau.